×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 52

Aquitaine - Un des scandales du budget régional 2013 : la ruralite n’est décidément plus une priorité de l’exécutif PS-Verts !

mercredi 19 décembre 2012

Frédéric NIHOUS, Conseiller régional d’Aquitaine, et ses collègues du groupe UMP-NC-CPNT ont voté contre le budget de la Région proposé ce lundi 17 décembre en séance plénière par l’exécutif PS-Verts d’Alain ROUSSET.

Avec son groupe UMP-NC-CPNT, il a ainsi refusé un budget régional, entre autres, constitutif d’une double peine pour les ruraux.
D’une part, premier volet de la peine, le budget 2013 de l’exécutif régional se refuse à alléger les ponctions fiscales de tous ordres (taxes foncières, taxes liées aux cartes grises et aux carburants qui sont un cadeau vraisemblablement fait à ses alliés d’Europe Ecologie-Les Verts, etc.).
D’autre part, second volet de la peine, la Région Aquitaine condamne les ruraux à une double peine puisque le budget régional réduit pour la 3ème année consécutive les crédits destinés au développement de l’espace rural (- 7% après avoir déjà baissé de 10% en 2012 !) alors que la ruralité est en crise. Celle-ci est donc pénalisée sévèrement par les choix budgétaires contestables.
Frédéric NIHOUS regrette ainsi de voir que le Conseil Régional, reniant l’identité rurale de l’Aquitaine, a prévu en particulier pour 2013 une baisse de 500 000 € sur les aides aux communes rurales d’Aquitaine après déjà une baisse de 700.000 € en 2012, soit une réduction drastique des aides aux communes de 33,7 % en deux ans ! Ajoutée à l’absence d’une ligne budgétaire dédiée à la montagne, voilà le signe du renoncement par des choix budgétaires contestables de la Région qui viennent pénaliser lourdement la ruralité aquitaine !
Pour Frédéric NIHOUS et ses collègues de groupe UMP-NC-CPNT, ce budget régional 2013 vient donc confirmer une tendance lourde constatée malheureusement depuis plusieurs années : la ruralité ne fait plus partie des priorités de la Région qui renie son identité et son histoire.

 

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…