×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 52

Picardie : Intervention de Jean Pilniak

jeudi 31 janvier 2013
Bataille de la Somme

Intervention de Jean Pilniak sur l'absence de budget pour le tourisme de mémoire

Comme le souligne le CESER dans son avis sur ce Budget primitif, nous regrettons qu’aucune ligne de ce Budget n’évoque, ne serait-ce qu’en quelques mots, le tourisme de mémoire ainsi que les manifestations qui entoureront les commémorations du centenaire de la guerre 14-18.
Lors de la session du 24 juin 2011, consacrée à l’examen du Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs (SRDDTL), que notre groupe a d’ailleurs voté, nous avions déjà eu l’occasion de regretter que vous n’insistiez pas suffisamment sur ce point.
J’étais d’ailleurs intervenu pour demander à ce que le Conseil régional de Picardie s’engage plus clairement et plus fermement.
Comme je l’avais souligné à l’époque, les commémorations 2014-2018 de l’anniversaire de la Guerre 14-18 rayonneront au niveau national, mais aussi international avec la venue de nombreuses délégations et de nombreux touristes anglais, allemands ou australiens. Il est regrettable que la Picardie, qui sera au cœur de cet événement, n’en fasse pas une des priorités immédiates.
2014, c’est demain, mais nous devons être prêts dès maintenant.
Lors des débats sur ce schéma et plus précisément sur cette question, il y avait d’ailleurs eu l’unanimité d’un engagement de la région pour le tourisme de mémoire.
Notre collègue Fabrice Dalongeville avait d’ailleurs déclaré : « S’agissant du tourisme de mémoire et des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, (…) le tourisme de mémoire doit occuper une place importante dans nos actions. Et concernant le centenaire du premier conflit mondial, la réflexion est engagée et je suis confiant quant à ses résultats si l’on continue d'appliquer les recettes qui marchent ».
Vous me répondrez certainement que les conseils généraux de notre région y travaillent et que le Comité régional du Tourisme est engagé également. J’en suis conscient, tout comme je suis conscient de l’action menée par les responsables des différents sites de mémoire de l’Oise, de la Somme et de l’Aisne.
Je le reconnais parfaitement et je tiens à saluer ici le travail accompli au CRT notamment, un travail unanimement reconnu.
Ce que je regrette cependant, c’est que le Conseil régional de Picardie, en tant qu’institution, ne porte aucun message concernant ces commémorations.
Au-delà de ce qui est fait par les conseils généraux, le CRT et les différents acteurs du tourisme de mémoire en Picardie, il aurait été de bon ton que le Conseil régional de Picardie affiche sa volonté de faire de ces commémorations un moment important de la vie de notre région. Un moment qui transcende les frontières départementales.
C’est toute la Picardie qui a été frappée par cette guerre !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…