La disparition des stations-service menace la France rurale !

mardi 4 novembre 2014
Stocklib © V Guzhva

En moins de trois décennies, le nombre de stations-service a été divisé par trois sur le territoire français.

Après la concurrence des grandes surfaces et les coûteuses mises aux normes, c'est aujourd'hui l'annonce de l'arrêt brutal du financement du Comité Professionnel de la Distribution de Carburants (CPDC) qui amplifie le processus.

C’est une nouvelle “petite mort” pour les zones les plus rurales qui perdent un “service au public” de plus !

En place depuis 1991, les aides aux distributeurs de carburant pour mettre leurs installations en conformité, ou remettre le site d'une station-service en état après une cessation d'activité, avaient un rôle moteur dans leur maintien en milieu rural. Stopper ces aides reviendrait à mettre en péril un service de proximité assuré par les stations-service dans les zones rurales.

CPNT-Le Mouvement de la ruralité rappelle qu'une étude de l'Inspection Générale des Finances (IGF) a recensé 871 stations clés dont la disparition signifierait une pénurie de carburant dans la région où elles sont situées ! De plus, pour CPNT, une diminution drastique des pompes à essence dans le monde rural aurait un impact non négligeable sur l'emploi puisque ces stations d'essence traditionnelles emploient aujourd'hui près de 20.000 personnes dans des bassins d'emplois en milieu rural déjà fortement sinistrés ! Enfin, comble de l’ironie écologiste, la fin de ce dispositif pousserait à une pollution accrue en augmentant les distances de route nécessaires au ravitaillement !

Visiblement, le bon sens est un carburant en pénurie chez les décideurs et technocrates parisiens !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…