CPNT au Salon de l’agriculture

vendredi 27 février 2015

Martine AURY, Déléguée Nationale CPNT au Féminin, représentait le Mouvement de la ruralité CPNT au Salon de l'agriculture, mardi 24 février.

2015-02-27-aury3Sa présence a permis à la délégation du Mouvement d'aller à la rencontre d'agriculteurs des différentes régions de France et une nouvelle fois, malheureusement,  de percevoir les difficultés d’une profession en grande crise, assommée par les normes agricoles qui ne doivent pas faire disparaitre notre agriculture ou nos " paysans " qui veulent et doivent vivre de leur terre . Il est urgent de demander  à notre gouvernement laxiste de défendre réellement nos agriculteurs à Bruxelles.

Martine Aury nous fait le bilan de sa visite au Salon de l'agriculture :
" La France est un pays varié. Il y a des plaines, des montagnes, des climats différents, etc. Tous les types d'exploitations sont donc souhaitables et nécessaires d'autant plus qu'ils concernent un domaine très exportateur et générateur de plus values. De plus, l'agriculture participe au façonnage des paysages et à la beauté de notre pays, mais pour combien de temps encore si rien n'est fait pour empêcher leur stigmatisation ou leur harcèlement normatif ou administratif ?!!!

2015-02-27-aury2Outre de nombreux éleveurs ou producteurs de produits du terroir de qualité, de toutes les régions de France, j'ai rencontré des éleveurs d’agneaux de Sisteron où le loup est devenu une problématique, avec plus de  2.000 attaques de loups en 2014, plus de 8000 victimes ! Insupportable ! Bientôt il n’y aura plus de brebis et d’éleveurs si rien n'est fait contre ce fléau !

Vendéenne,  j’ai immédiatement fait le parallèle avec les agriculteurs de mon canton en grande détresse face aux dégâts croissants dus à la présence constante des bernaches cravants, un véritable fléau pour les cultures; une solution existe pourtant, mais que ne veut pas permettre le ministère de l'Écologie :  une régulation de l’espèce comme le préconise CPNT sur le cormoran.

Dans le cadre de ma visite au Salon, Vendéenne et candidate aux élections départementales, j'ai pu longuement deviser de toutes ces questions d'importance pour notre monde rural et pour les agriculteurs de nos cantons,  sur le stand du département de la Vendée. J'ai ainsi échangé sur ces sujets avec le président du groupe UMP au Sénat,  le Vendéen Bruno RETAILLEAU, et avec les parlementaires vendéens Alain  LEBOEUF, Annick BILLON et Didier MANDELLI. Nous avons échangé et le discours de Bruno RETAILLEAU avec les agriculteurs  qu’il soutient, et que CPNT soutient également, sont déterminés et sans équivoque
."

Il est clair que pour nous, les normes ne doivent pas entraver et faire disparaitre notre agriculture.
De même l'agriculture ne doit pas être victime d'une écologie punitive stigmatisante et ne doit pas être vitrifiée dans la cadre des zonages de protection écologiques ou les trames vertes et bleues".

AVEC CPNT, POUR LA DEFENSE DE LA RURALITÉ ET DES AGRICULTEURS FRANÇAIS !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…