Stop à l’agribashing des animalistes et à son relais des médias complaisants !

mardi 11 février 2020

Le Mouvement de la Ruralité des Pays de la Loire a été scandalisé de voir assurer la promotion mode d’emploi des animalistes pour pénétrer dans des propriétés privées des agriculteurs. C’est dans le journal télévisé de FR3 Pays de la Loire du (voir le JT 12/13 du 6 février) que les téléspectateurs ont pu suivre les agissements de groupuscules extrémistes qui créent le désordre et l’insécurité dans nos territoires ruraux. Des méthodes contestables sur le respect de la propriété privée, mais parfois condamnable pour cause de menaces de mort sur les éleveurs, les agriculteurs, et tous ceux qui ont de près ou de loin une relation à l’animal.

Face à la détresse des éleveurs, LMR a écrit au ministre de l’Intérieur. L’échange avec le ministre a permis au Mouvement de la ruralité de se rapprocher de la cellule DEMETER qui travaille à enrayer ces exactions et à appréhender les auteurs de menaces et de dégradation.

LMR a également rappelé au gouvernement l’urgence à répondre politiquement à un autre problème des activistes animalistes, en votant rapidement le projet de loi sur le délit d’entrave aux activités légales. Nous sommes à la veille d’un accident grave, qu’il s’agisse d’actes criminels perpétrés par les animalistes ou d’actes d’autodéfense par les personnes agressées. La tension est palpable dans le monde agricole, tant dans la filière viande et élevage que dans celles de la chasse, de la vénerie…

Il y a urgence à agir !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…