Hommage à Uderzo

mercredi 25 mars 2020
Crédit photo : capture vidéo

Le 25 mars dernier est survenu le décès d’Albert Uderzo qui, avec René Goscinny, a fait rêver et continue de faire rêver des millions de fans d’Astérix. C’est avec une profonde tristesse et une grande reconnaissante que nous saluons sa mémoire et son œuvre.

Astérix c’est d’abord la résistance d’un peuple gaulois face à l’envahisseur, mais c’est aussi une lutte contre l’évolution de la société consumériste et pour la défense de cet art de vivre à la française que nous chérissons tous.

Le petit village gaulois breton qui résiste « encore et toujours à l’envahisseur », incarne une certaine idée de la France. Un village proche de la nature, qui prend soin de ses anciens, avec un "médecin" à disposition, des "commerces de proximités", des artisans, qui chasse le sanglier et pêche, un chef et une solidarité rurale qui fait leur richesse, à l’image du banquet final.

C’est ce petit idéal du village qui lutte pour sa survie et où rien n’est inéluctable, presque trop idyllique peut-être, qui par les succès de ses BD, témoigne encore et toujours de l’attachement des Français (et de nombreux adeptes dans le monde) à ce mode de vie rural.

Aujourd’hui, plus que jamais, les histoires d’Astérix, prennent tout leur sens dans ce monde globalisé où les solidarités se délitent et où la bétonisation est la règle, mais comme le montre le village des irréductibles Gaulois, l’espoir est toujours là.

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…