Débat au Sénat sur les déserts médicaux : Un plan de remédicalisation rurale, et vite !

jeudi 7 février 2013
Photo Sénat © Sénat

Comme CPNT ne cesse de le dénoncer depuis des années en appelant un véritable plan urgent de remédicalisation des territoires ruraux, les Français ne sont pas égaux devant la médecine.

Trop d’entre eux vivent dans des déserts médicaux ou dans des territoires en voie de le devenir.
Le Sénat aborde la question aujourd’hui après que le gouvernement ait voulu s’emparer du sujet ; il veut même aller plus loin que celui-ci. Très bien, mais au-delà des sanctions, des encadrements et des dispositifs incitatifs pour l’installation des médecins, il faudra quand même penser à en prévoir le financement total sans rejeter le coût sur les acteurs locaux, comme ce sera le cas avec la réforme des rythmes scolaires !
Pour CPNT, il faut d’urgence remédicaliser la France et sa ruralité en s’attaquant, outre les raisons financières de l’installation, aux problèmes structurels et d’équipements de la ruralité française (services publics, vie sociale et commerciale, écoles, charges de travail, transports, etc.) dont ont aussi besoin les médecins et leurs familles !
La réponse à la désertification médicale est d’élaborer un vrai plan d’aménagement médicosocial et structurel du territoire rural, certes par des mesures de défiscalisation, d’allégement de charges et de revenus, mais aussi et surtout par la réorganisation de la PDS et des gardes de nuit, par un traitement spécifique de l’urgence et par la réalisation de Maisons médicales par mise à disposition par les communes, soutenues par l’Etat et les collectivités, de locaux et de logements, ceci sur une longue période. Il faut prévoir également de booster la télémédecine et la e-médecine par le développement des moyens de communications et les nouvelles technologies, le tout en intégrant les hôpitaux dans le dispositif et la solidarité envers la ruralité.
A l’heure où le gouvernement ouvre de façon inadmissible des salles de shoot, il ajouterait l’ineptie et la honte au scandale en ne rééquipant pas médicalement les territoires ruraux de façon urgente !

Laissez un commentaire

information obligatoire si présence d'un astérisque (*). Code HTML non autorisé.

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…